L’estime de soi, c’est "l’appréciation que j’ai de moi", c’est un rapport positif à soi qui se construit avec l’histoire de vie de chaque individu. Pour Christian Staquet, formateur de formateurs et auteur de nombreux ouvrages sur ce thème : " c’est un ensemble de regards et de jugements que je porte sur moi", " ce que je pense de moi, comment je me sens avec mes pensées, ce que je fais de ma vie avec tout ça".

Mais l’individu ne vit pas seul et l’estime de lui -même va dépendre aussi des regards et des jugements que lui renvoie le regard des autres. L’estime de soi n’a de sens que dans le cadre des relations sociales. Que pensent les autres de moi ? Qu’est ce que je pense qu’ils pensent de moi ? Aucun regard n’est neutre, surtout sur moi-même....

Combien d’enfants se sentent nuls, dévalorisés, humiliés pour des tas de raisons différentes( qui peuvent souvent paraître futiles) et, ce, dès la maternelle ? Le parcours de chacun fait que certains n’ont pas trouvé les conditions favorables pour une construction de la confiance en soi, du respect d’eux mêmes. Cette carence alimente de nombreuses formes de souffrances mentales et contribue au développement d’attitudes négatives.


" La recherche explique Christian Staquet, montre que l’estime de soi est un socle de ressources internes sur lequel le sujet s’appuie toute sa vie pour se développer, s’affirmer, s’adapter, se projeter dans l’avenir sans crainte de l’échec ou du jugement de l’autre."

À consulter